Mobilisations citoyennes pour la défense des terres agricoles

Acronyme ENVITERRA
Le LPED coordonne le projet ? Oui
IMG_20220514_150138.jpg
Présentation du projet Résumé :

L'emprise croissante de l'urbanisation sur le foncier agricole et l'artificialisation des sols soulèvent aujourd'hui des problèmes écologiques, climatiques, de sécurité alimentaire qui sont l’objet de mobilisations citoyennes émergentes. A l’échelle méditerranéenne les terres agricoles jouent un rôle spécifique et central dans la gestion et la préservation des ressources et de la biodiversité (irrigation et gestion de l’eau, maintien de paysages ouverts) et de l’adaptation au changement climatique (gestion territoriale des effets du changement climatique comme le risque inondation).
Portées par des collectifs regroupant des agriculteurs, des associations de défense de l’environnement, des élus et des riverains, ces mobilisations cherchent à faire reconnaitre l’importance du maintien et de la préservation d’une activité agricole locale pour répondre aux enjeux de préservation de la biodiversité et d’adaptation au changement climatique. L’objectif du projet de recherche ENVITERRA est de mettre en œuvre par une démarche interdisciplinaire mobilisant des sciences sociales (sociologie, économie, urbanisme) et de la nature et de l’environnement (écologie, agronomie) une analyse complexe des enjeux écologiques, climatiques et sociaux des terres agricoles.
Il s’agira de comprendre comment la préservation des terres agricoles représente aujourd'hui un enjeu central dans la requalifaction du développement des espaces ruraux.
Membres du LPED associés à ce projet
Financement
  • Autre
Autre, précisez Financement : Projet blanc AMIDEX
État du projet En cours
A archiver Non